Kings of War

Kings of War, batailles rangées dans un univers fantastique

Kings of War, ou KoW pour les intimes, est un jeu sorti par Mantic Games en 2010 dont le créateur n’est autre que le célèbre Alessio Cavatore. Kings of War est un jeu de figurines qui évolue dans un univers médiéval fantastique. On y retrouve les nains, les elfes, les orques et bien d’autres créatures. Du beau monde comme on les aime.

La guerre fait rage dans Pannithor

L’univers de Kings of War est découpé en plusieurs régions plus ou moins réduites. Si l’histoire commence dans la grande région de Mantica, la guerre prend une vive ampleur pour s’étendre à tout Pannithor. Chacune des régions a sa propre histoire et regroupe des peuples à son image. Vous découvrirez une grande diversité de personnages à recruter. C’est tout bonnement plaisant !

Neuvième Âge - Humains

C’est bien beau, mais comment on joue ?

Kings of War permet de simuler des batailles de grandes envergures. Une armée peut compter plus d’une centaine de guerriers, d’énormes monstres et bien entendu, de fiers héros. Les soldats sont déployés en régiments. Ils se déplacent ensemble sur des plaquettes rectangulaires, il faut donc faire attention aux angles de vue et bien se positionner. Les vieux joueurs de Warhammer Battle (comme moi) ne seront pas perdus et maîtriseront déjà certains rouages du jeu.

Sans entrer dans les détails, les joueurs déroulent leur plan l’un après l’autre. Ils déplacent leurs figurines grâce à des réglettes puis déterminent les effets de leurs actions en lançant des dés. Cependant, Kings of War n’offre que peu d’interactions entre les joueurs, ce qui peut en freiner certains. Mais l’effet est là, on a vraiment l’impression de mener son armée à travers une bataille impitoyable.

Les armées

De nombreux peuples vivent dans Pannithor. Kings of War permet de jouer plus d’une vingtaine d’armées. Ces dernières sont classées dans trois alignements : Bien, Neutre et Mal. Vous défendrez le monde connu ou au contraire, vous contribuerez à sa destruction. Ou bien vous vous battrez pour vous-même, et ça peut être bien ainsi ! Kings of War n’est pas aussi manichéen qu’il en a l’air de prime abord. Certains rois on refusé d’apporter leur aide à des barons ou encore, un seigneur vampire aura du mal à faire confiance à un chef de guerre vermine. Ci-dessous, les figurines que vous trouverez sur Le Grenier de la Chance pouvant servir à jouer à Kings of War :

Chevaliers de la Dame

Confréries – Ligue de Rhordia

Que ce soit pour le nouvel Ordre des Frères de la Marche, l’Ordre de la Dame Verte ou la Ligue de Rhordia, vous défendrez la veuve et l’orphelin. Si votre cœur est pur, vous pourrez rejoindre la chevalerie.

Seigneurs nains

Nains – Nains libres

Les nains sont des êtres fiers et robustes, ils forment une infanterie implacable. Accompagnés de machines de guerre, ils déchaînent le feu sur l’armée ennemie. Quant aux nains libres, ils ont accès à une grande variété d’unités, leur conférant ainsi une plus grande polyvalence.

Défenseurs du nord

Royaumes des Hommes

Marqués par des siècles de guerre, les humains savent former un mur de boucliers pour repousser l’envahisseur. Un noble protégé par sa garde mènera son armée à la victoire.

Hommes-rats

Vermines – Vermines esclaves

La seule pensée des vermines fait froid dans le dos à plus d’un roi. Une marée de guerriers enragés accompagnés de machines aussi étranges que meurtrières est une vision effroyable pour tout être censé.

Anciens sauriens

Salamandres – Royaume du Trident de Néritica – Forces de la Nature

Reptiles issus des îles volcaniques, les salamandres font parties des plus redoutables guerrières de Pannithor. La magie coule dans leurs veines, ce sont des adversaires à ne pas prendre à la légère. Quant aux peuples de Neritica, ils vivent dans les fonds-marins. Ils forment des royaumes remplis de mystères.

Royaume de la Non-vie

Morts-vivants

Vous retrouverez les zombies, les squelettes et autres créatures impies. Les nécromanciens prennent un malin plaisir à relever les morts afin de répandre le chaos dans Pannithor. Une armée pour celles et ceux qui aiment relever les soldats perdus.

Nains infernaux

Nains abyssaux

L’armée est composée de nains en armure lourde et d’esclaves orques. Ces derniers servent en première ligne et subissent parfois les tirs de leurs propres maîtres.. Mais gare à celui qui veut s’affranchir.

Elfes de la lumière

Elfes

Parmi les peuples anciens figurent les elfes. Ces êtres à l’élégance naturelle maîtrisent les arts nobles tels que la musique, l’écriture ou encore la magie. Ils restent néanmoins de redoutables adversaires sur un champ de bataille.

Peuples sylvains

Elfes sylvains – Forces de la Nature

Lorsque le clairon des anciennes cornes de chêne de fer sonne, ce sont des milliers de dryades, elfes et autres créatures féériques qui se mettent en marche. Quand les éléments se déchaînent pour préserver la beauté de ce monde, mieux vaut s’écarter de son chemin.

Pillards orques

Orques

Brutaux et belliqueux, les orques vouent corps et âmes à la violence. Organisés en clans, ils sèment la destruction partout où ils vont.

Vous ne savez pas quelle armée choisir ?

Les choix sont nombreux et les armées bien différentes. Mon premier conseil est de choisir selon vos goûts, dirigez vous vers une armée que vous apprécierez peindre. Mais si ce conseil est insuffisant, vous pouvez visualiser la vidéo de Rotomagus Fig :

Étiquettes : ,
Le Grenier de la Chance
Je suis intéressé.e Nous vous informerons lorsque l'article est à nouveau en stock. Veuillez préciser votre adresse mail.
pop-up lettre informations

Utilisation de cookies

Pour le bon usage du site, ce dernier utilise des cookies.
Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez consulter notre
politique de confidentialité.